Accueil > Logiciels > Logiciels "Didactiques" > Arts visuels > Créer des films d’animations en papier, image par image

Créer des films d’animations en papier, image par image

en utilisant StopMotion, Cinelerra et Audacity

jeudi 15 mai 2008, par Christine Bernou, Elise Allard

Présentation d’un projet de réalisation de films d’animations avec des logiciels libres

Pour réaliser des films d’animation avec des élèves de cycle 2 (CP et CE1), nous avons utilisé en classe le logiciel StopMotion et ensuite pour une utilisation plus poussée (importation de musique de fond et des voix) nous avons utilisé Cinelerra.

L’avantage d’un logiciel comme StopMotion est que le montage des séquences peut se faire directement en classe, à partir des photos prises par les élèves. Par contre on ne peut importer du son. On peut tout à fait envisager de le faire manipuler directement par les élèves.
L’utilisation, plus complexe pour des élèves, de Cinelerra permet d’importer des musiques et des voix (enregistrées avec Audacity). Le logiciel permet lui aussi d’enregistrer des voix mais nous avons choisi Audacity car son utilisation est très simple pour les élèves.

Le détail du projet

Vous pouvez consulter les réalisations des élèves de cycle 2 à cette adresse :

http://www.inattendu.org/

Vous pouvez consulter le détail du projet que nous avons mis en place sur le site du GRAPE avec des explications et des fiches de préparation.

Projet : Création de films d’animation en papier


1) Rédaction d’un cahier de bord (un cahier d’expériences) où les élèves ont noté tout ce qu’ils apprenaient sur le montage image par image.
2) Analyse des différentes techniques pour réaliser un dessin animé pour pouvoir ensuite choisir la leur.
3) Réalisation d’un "flip-book" pour comprendre la technique image par image qui créé du mouvement.
4) Analyse des différentes techniques d’illustration d’albums pour pouvoir avoir des idées dans la réalisation des décors et des personnages en papier.
5) Travail sur les expressions pour donner plus d’émotions aux personnages.
6) Expérimentation des matériaux pour réaliser les premiers décors et les personnages.
7) A partir de StopMotion, réalisation d’une première animation collective au tableau qui a été montée de suite en classe pour en observer les effets.
8) Lecture documentaire sur la technique de réalisation des dessins animés.
9) Prise de photos par groupe pour réaliser des petites animations, montage à partir de StopMotion.
10) Analyse de storyboard pour en comprendre l’intérêt et savoir l’utiliser.
11) Prise de photos par groupe pour animer un personnage, montage à partir de StopMotion.
12) Réalisation du « grand » dessin animé, à partir de Cinelerra avec de la musique en fond et les voix des élèves enregistrées à partir d’Audacity.
13) Enregistrement des voix des élèves dans des langues étrangères, fait avec les parents avec Audacity.

Lors du festival scolaire de films d’animation à Toulouse "Les Petites Lanternes Magiques", les élèves ont pu ainsi visionner leurs productions sur des écrans de cinéma et voir d’autres productions d’élèves du primaire et du secondaire.