Accueil > Logiciels > E.N.T > ENT Libre "Mille" pour les élèves canadiens > Etude économique de l’ENT libre Mille ( Québec)

Etude économique de l’ENT libre Mille ( Québec)

dimanche 9 octobre 2005, par Michèle Drechsler

Etude économique de l’ENT Mille

Une étude économique réalisée par Michael Wybo, professeur HEC Montréal, et Alain Proust, professionnel de la recherche HEC Montréal

Une étude sur le projet MILLE du gouvernement québéquois

Voici un extrait de cette étude fort intéressante :

1. Les coûts d acquisition comprennent les licences des logiciels et les coûts inhérents à la migration d’une infrastructure technologique vers une autre. Les coûts de migration se manifestent comme des coûts de consultation externe. Nous avons estimé que les coûts d’acquisition de la solution MILLE représentent des économies de 59 % à 75 % par rapport aux coûts d’acquisition d’une solution propriétaire similaire.

2. Les économies associées à l’adoption d’une solution logiciel libre se trouvent dans la réduction des frais récurrents (coûts d’opération) qui comprennent notamment le prix des services comme la réparation des bogues et la distribution des corrections ; le contrôle et la distribution des nouvelles versions ; l’identification, la validation et l’intégration des nouvelles fonctions ; la documentation et le support. Pour assurer ces services dans le cadre de l’offre en logiciels libres, nous avons imaginé un scénario où la commission scolaire achète ces services sur le marché au même prix qu’un contrat de maintenance propriétaire et un autre où ces services sont fournis par son propre personnel technique. Nous avons estimé que les économies sur les coûts d’opération sur une période de 4 ans se situent entre 51 % et 72 % et que le coût total (acquisition et opération) de la solution libre sur une période de 5 ans se situent entre 27 % et 73 % selon les différentes hypothèses.