Accueil > Logiciels > Ressources enseignants > Orthonet correcteur orthographique en ligne

Orthonet correcteur orthographique en ligne

samedi 18 février 2006, par Michèle Drechsler

Orthonet

http://www.sdv.fr/orthonet/index.html

Orthonet comprend un lexique de 25.000 mots et de nombreuses fiches - qui expliquent les conjugaisons, les participes passés ou les pluriels -, actualisées en fonction des demandes des internautes.

év 2006 (AFP) - - "Une vingtaine de femmes vient ou viennent ?", "pour rendre l’eau de mer potable, on la désalinise ou on la dessale ?" : voici quelques-unes des questions auxquelles le Français Charles Müller, 96 ans, créateur du site Orthonet, répond chaque jour depuis plus de 8 ans.Consultations grammaticales ou réponses personnelles immédiates et rigoureuses, sur Orthonet (www.sdv.fr/orthonet), site sur la langue française et ses difficultés, tout est gratuit. Lettres d’affaires, CV, annonce de décès, condoléances... Les demandes sont multiples. "+Nous a quitté+ s’accorde comment ?" demande ainsi une famille qui a perdu un proche.
"Il y a des questions auxquelles je réponds tout de suite, mais ce n’est pas toujours évident si ce "nous" se rapporte à des hommes ou à des femmes ou bien à une seule personne.

Sur le site, des réponses pour les rubriques suivantes :

- LEXIQUE
Consultation rapide du lexique grâce au formulaire sur cette page (formes difficiles, accords douteux, conjugaisons)
Le Lexique propose également des informations sur l’orthographe des nombres, des éléments de grammaire, des éléments sur l’orthographe nouvelle...
- QUESTIONS
Quand le LEXIQUE ne suffit pas, des linguistes attendent votre question ; réponse rapide, précise, documentée.
- CORRECTIONS
Un texte (court) à contrôler ? il vous est rendu, orthographe vérifiée et corrigée.
- INFORMATIONS
Données pratiques, permanentes, sur des questions qui nous sont posées souvent ; des pages à copier et à conserver !
D’autres rubriques sont renouvelées chaque mois ; à consulter souvent ; les pages des mois précédents sont fournies sur demande.
- JEUX
Des jeux dont chacun est un exercice d’orthographe, de syntaxe ou de vocabulaire ; faciles, plus difficiles, énigmatiques.
Vérification des connaissances, comblement des lacunes, exercice de vigilance.
- DOCUMENTATION
Des ouvrages récents, des lectures recommandées, des cédéroms utiles.

- Charles Müller Linguiste et professeur émérite de l’université de Strasbourg inventeur de Orthonet

"Il y a des questions auxquelles je réponds tout de suite, mais ce n’est pas toujours évident si ce "nous" se rapporte à des hommes ou à des femmes ou bien à une seule personne. La langue, ce ne sont pas seulement des règles, mais surtout des situations", explique Charles Müller.
Linguiste et professeur émérite de l’université de Strasbourg (est), ce passionné de langue française a travaillé au service culturel de l’ambassade de France en Allemagne après la 2e Guerre mondiale. C’est là qu’il prend conscience des problèmes grammaticaux qui, contrairement aux idées reçues, ne se posent pas seulement aux étrangers mais aussi aux Français.
En Allemagne, il crée la Revue bimensuelle "La classe de français" où il répond notamment aux questions d’orthographe et de grammaire des lecteurs.
De retour en France, il met en route sur Minitel, l’ancêtre français d’internet, la plate-forme de consultation linguistique "Orthotel" qui sert aux francophones de Belgique, du Canada et de Suisse avant de décliner son service sur la Toile. Orthonet reçoit alors le financement du Conseil international de la langue française (CILF).
Depuis sa création en 1998, le nombre de visiteurs a été multiplié par dix, atteignant près de 3,2 millions en 2005. Epaulé de quatre collaboratrices, il reçoit chaque jour quelque 120 textes à corriger.
"Nous essayons de transformer les demandes de dépannage en savoir grammatical. Depuis le 1er janvier notre service ne répond plus aux questions comme +les jeudi, ça prend un -s ?+ C’est expliqué dans notre documentation" affirme-t-il.
Alors qu’Orthonet vient de fêter son huitième anniversaire, la tentation est grande de rendre le service payant. Mais Charles Müller estime qu’une telle idée compliquerait le fonctionnement du site et serait un abus par rapport à l’idée initiale.

Le sans-faute de Charles Müller

A 96 ans, cet ancien professeur d’université se fait un malin plaisir à jouer les correcteurs d’orthographe sur le net. Article de David Gravier

LA LANGUE FRANÇAISE VUE D’ORTHONET, de Charles Muller

Presses universitaires de Strasbourg, 2004, 224 p. 15 €


Orthonet est un site de dépannage orthographique, mais c’est aussi un remarquable observatoire des vraies difficultés rencontrées par les usagers de la langue écrite. Dans son ouvrage, Charles Muller, linguiste éminent du CILF (Conseil international de la langue française), initiateur du site, nous entraine dans une promenade érudite au pays de la faute et de l’incertitude graphiques, tout en soulignant les limites de la notion de règle et en valorisant le recours au (bon) sens...
Dans le domaine de la syntaxe, Charles Muller se réfère volontiers aux guides de l’usage les plus respectés et régulièrement actualisés - Grevisse, Hanse -, mais aussi aux grammairiens contemporains - Goose, Bonnard, Wilmet...
Dans le domaine du lexique, il tient compte largement des rectifications de 1990, lesquelles ne sont pas éludées sur le site : « La pratique d’Orthonet est très simple. Nos propres textes appliquent les rectifications, mais de façon sélective, participant ainsi au choix que devrait exercer l’usage (si on lui en donnait l’occasion). »
Cette promenade se termine par une annexe regroupant des « lectures » fort intéressantes : « Regards sur le dictionnaire de l’Académie française (1986-2004) », « La nomenclature du TLF [Trésor de la langue française] (1995) », « Les horizons du dictionnaire (1994) », « De l’adjectif verbal (2001) », « Des participes, de leurs accords, et des inquiétudes qu’ils occasionnent (1999) ».