Accueil > Logiciels > E.N.T > Blogs à l’école > Un site pour aider les élèves dans la construction de leur savoir : (...)

Un site pour aider les élèves dans la construction de leur savoir : www.monanneeaucollege.com

vendredi 7 avril 2006, par fabien cregut

Présentation du site www.monanneeaucollege.com

Bonjour,

Je suis enseignant en collège, et j’ai créé en mai 2003 un site Internet pour mes élèves. Je viens vous conter ici à la demande de madame Michèle Drechsler mon expérience et la genèse de mon travail en toute modestie, sans prétention aucune. www.monanneeaucollege.com

Ce site est né d’une envie personnelle de prolonger mes cours et de proposer une continuité au domicile de mes élèves qui étaient équipés d’Internet. Durant l’été 2003 j’ai donc créé le site et son organigramme, il se découpe en pages pour les SVT, les Mathématiques, et d’autres rubriques qui se sont ajoutées depuis, à la demande de mes élèves ou suite à mon envie personnelle.

Ce site contient désormais 500 pages, mes cours, des activités, des documents, des exercices auto-corrigés, des photographies, des photos d’activités réalisées en classe, des liens, un livre d’or, des fiches de cours et d’exercices imprimables...c’est en fait une trace de notre travail en commun, une trace que les élèves peuvent retrouver à leur domicile.

Les élèves peuvent l’utiliser à leur guise, il n’y a pas de notions d’obligations, les quatre niveaux du collège sont concernés. J’utilise le site en classe, via un vidéo projecteur, il me permet de trouver une mine d’informations pour appuyer mon argumentation.

Les élèves communiquent avec moi par Email, ce qui me permet de répondre à des questions et d’aider l’élève dans sa construction du savoir.

Trois façons d’utiliser le site

Pour résumer ce site est utilisé de trois façons, pour préparer le cours, en cours et pour remédier le cours.

Pour préparer le cours :

- En back office

Mes élèves ont a disposition le résumé du cours, ils peuvent s’ils le désirent l’utiliser à leur domicile pour préparer la séquence, ce documenter... le back office en fait. Moi-même je mets en ligne des documents, je complète ceux existants pour ensuite les réinvestir en classe. Les sciences de la vie et de la terre se prêtent bien à ce type de démarche.

- En front office :

Le site est utilisé de deux façons, soit en mutualisant les informations à l’aide d’un vidéo projecteur, où là je suis aux « commandes » et utilise les documents que j’ai préparés, mais aussi les exercices en fin de séquence pour faire un bilan des acquis, soit en salle informatique pour les élèves de sixième et les élèves de cinquième, où les élèves utilisent le site suivant un déroulant que je leur ai indiqué. Pour ceux qui est des élèves de quatrièmes et de troisième, ils ont à leur disposition un ordinateur portable, prêté par le conseil général des bouches du Rhône, Ordina13, je leur installe le site sur leur disque dur, ils peuvent ainsi l’utiliser comme un cartable numérique. En classe également, ces ordinateurs portables sont utilisés soit avec mon site comme support, soit avec l’encyclopédie numérique dont sont dotés les ordinateurs.

- La troisième façon dont est utilisé le site, est pour la remédiation, et la communication avec les élèves. On peut peut-être parler de post office, les élèves y retrouvent des photographies d’expériences réalisées en clase, ainsi que des photographies de matériel vivant ou non observé en classe. Ils peuvent ainsi se remémorer le cours, imprimer les photos pour compléter leur cours. A fin de ne léser personne, je donne les documents photocopiés aux élèves la séquence suivante. De plus pour les élèves de quatrième et de troisième, je leur demande un travail qu’ils doivent me rendre par courrier électronique. Ce travail nécessite que leur portable soit fonctionnel. Pour ceux qui n’ont pas Internet je leur propose sous forme de CD ou de clé USB, qu’ils peuvent lire avec un navigateur Internet.

Voilà en toute simplicité, le résumé de trois années de recherche et de travail autour de ce site, pour aider mes élèves dans la construction de leur savoir.

Cordialement
Fabien Cregut

"le savoir ne vaut que s’il est partagé"