Accueil > Logiciels > E.N.T > SPIP à l’école > Une utilisation de SPIP pour créer l’architecture d’un site et (...)

Une utilisation de SPIP pour créer l’architecture d’un site et l’alimenter avec les élèves

dimanche 5 mars 2006, par Christine Bernou, Elise Allard

Des exemples d’utilisation de SPIP

On peut utiliser SPIP dans les écoles de plusieurs façons.

exemple :

site des élèves de CP-CE1 de l’école élémentaire Etienne Billières - Toulouse


article du site "le village des cp-ce1"

En voici deux exemples, à partir de SPIP.

Mais il est aussi possible de travailler avec SPIP-EVA (modèle de site sous SPIP créé principalement pour les établissements scolaires, soit pour leur site web public, soit pour leur intranet).

- Le travail de préparation se fait avec es élèves, qui décident eux-mêmes des différentes rubriques qui vont être placées et de la mise en page du site. L’administrateur n’a plus qu’à mettre en code les différentes présentations rubriques, articles et sommaire.
- Lorsque le site est en ligne, des modifications peuvent être faites suite à la navigation dans le site.

Un projet a été fait avec des classes de cycle 2 (CP-CE1) - le projet sera bientôt disponible sur le site Inattendu.grape.

En début d’année, un projet de création de site Internet a été mené pour permettre aux parents qui ne pouvaient venir souvent à l’école de voir le travail fait en classe. Puis, les élèves ont aussi voulu mettre à disposition leurs travaux pour que d’autres élèves puissent faire la même chose.
Après une explication de la hiérarchie d’un site en SPIP, les élèves ont alors décidé des différentes rubriques qui devaient être présentes et de leur contenu.
Ils ont ensuite décidé de la présentation de ces pages, après avoir navigué sur plusieurs sites d’école.
A partir de là, ils ont produit des textes, des enregistrements, des dessins et autres supports. Au début, les ensiegnants mettaient ces travaux en ligne, en leur expliquant l’utilisation du logiciel et petit à petit, il smettent seul leurs travaux. Petit désavantage dans m’école, pas d’ADSL ce qui rend les téléchargements des documents assez lents.

Ce projet a permis et permet encore de travailler de nombreuses compétences du B2i, qui doivent être validées à la fin de la scolarité au primaire.